Les enfants,

Les enfants,

Aujourd’hui encore vous faites face à la tristesse des adultes, qui tous, tentent de rester dignes, de rester droits, pour vous et pour les victimes. Aujourd’hui encore vous voyez les larmes, les regards aussi tristes que complices dans la douleur, les messes basses des personnes qui prennent soin de vous et qui aujourd’hui prennent soin de leurs collègues, de leurs amis, de leur famille.

Vous nous voyez, accroché à notre téléphone, sur les réseaux sociaux, tantôt anxieux, tantôt soulagés quand enfin on a des nouvelles de nos proches et des proches de nos proches.

Puis vient le moment où l’on doit vous expliquer, mettre en mot ce qui se passe pour que l’ambiance déjà lourde ne vous écrase pas vous aussi. Comment vous expliquer les images que vous avez vu en allumant la TV malgré notre interdiction formelle, à un moment d’inattention, à un moment d’innocence alors que nous-même n’étions pas encore au courant de ce qui se passait ?

Nous vous avons appris et vous apprenons chaque jour qu’il faut être gentil avec les autres, qu’il ne faut pas faire aux autres ce que nous n’aimerions pas que l’on nous fasse. A l’école,  vos copains se nomment jules, Mamadou, Saïf, Jade, et Marcus. Nous n’avons pas eu besoin de vous apprendre à jouer avec tout le monde sans vous soucier de leur religion ou de leur nationalité. D’ailleurs c’est deux mots vous ne les comprenez même pas. Vous, vous jouez avec celui qui vous a sourie, avec la petite fille qui a une super jupe qui tourne et celle qui a des tresses comme Elsa. Vous vous êtes intelligents et respectueux.

 Mais il y a dans le monde des enfants qui se sont perdus. Des enfants qui avaient parfois plus de difficultés à l’école, parfois plus de parents, qui ont vécu des drames ou parfois même des enfants qui avaient tout pour être heureux. Mais ces enfants ce sont perdus. Ils ont été mal guidés, on leur a appris des choses fausses. Les enfants, apprenez à lire, apprenez à penser par vous-même. Il y  partout dans le monde des gens méchants, des gens perdus.  Il faut que vous puissiez penser par vous-même car c’est la seule façon de vous protéger, de vous permettre de ne pas vous perdre. Si tu ne sais pas lire comment pourrais-tu savoir que je te mens quand je te lis ce livre ?

Aujourd’hui, des personnes qui ne pensent pas par elles-mêmes ont fait quelque chose de très mal. Ils ont essayé d’imposer aux autres leurs lois. Vous savez les enfants, les seules lois que l’on doit imposer sont celles du pays dans lequel on vit. Mais seulement si ces lois sont justes. Les enfants, si demain une loi vous oblige à faire du mal à Amélie parce qu’elle est brune ou à Fabien parce qu’il est mal habillé, vous ne devrez pas respecter cette loi. Vous devrez vous battre avec votre langue et votre esprit pour changer la loi, pour qu’elle soit juste. Mais les enfants certaines personnes oublient cela.

Aujourd’hui des personnes violentes et lâches ont tué des innocents. Vous savez la vraie vie ce n’est pas comme dans les dessins animés ou les jeux vidéos. On n’a pas plusieurs chances. Si un coyote nous écrase avec une grosse pierre on n’est pas tout plat pendant une minute et on se regonfle. Non les enfants. Dans la vraie vie tout peut basculer très vite.

C’est pour ça les enfants que vous devez être gentils avec les autres. Car ce que vous dites et faites ne pourra jamais être changé. C’est pour cela qu’il faut aider les autres et prendre soin des gens que vous aimez.

Aujourd’hui, des mamans, des papas, des papys, des mamies, des enfants sont morts. Je sais que cela est dur à comprendre pour vous et c’est bien normal. Si vous compreniez complètement vous seriez aussi choqués que nous adultes. Nous avons besoin de vous, surtout restez vous-mêmes, avec votre innocence, vos sourires. Mais si vous avez envie de pleurer, pleurez. Si vous avez envie de crier, ciriez. Si vous avez envie d’aller vous réfugier dans vote chambre et dans votre monde imaginaire, allez-y. Personne ne vous en voudra. Ce n’est pas à vous de nous soutenir c’est à nous de vos protéger. Posez vos arbalètes et autres NERFS. Ce ne sont pas vos vraies armes. Vos vraies armes sont votre courage, que certains adultes perdent en grandissant, votre cœur innocent et sincère, et votre cerveau, votre éloquence. Cherchez-vous un but, toujours. Les grands manquent de buts et partent sur de mauvais chemins pour remplir leur existence creuse et sans intérêt.

Les enfants ce soir, c’est le monde tout entier qui pleure. Les personnes qui sont nées dans un enfer créé par des fous, les personnes qui ont perdu des proches et celles qui ont survécus et se demandent pourquoi. Le monde tout entier est souvent frappé de tragédies. Mais il y a des tragédies qui nous échappent, qui dépendent par exemple du climat. Et puis il y a d’autres tragédies odieuses, car elles dépendent de personnes égarées.

Les enfants ce soir pardonnez les adultes. Nous ferons de notre mieux mais ce soir nos yeux seront sûrement humides.

Nous vous aimons.

XOXO

Publicités

4 réflexions sur “Les enfants,

  1. Coucou beauté j’ai l’honneur de t’annoncer que je t’ai choisi pour être parmi les gagnantes du Liebster Award des blogueuses ! Pour savoir en quoi cela consiste je te laisse aller découvrir et participer à ce petit jeu sur mon blog https://sistalunature.wordpress.com/2016/03/30/venez-me-decouvrir-au-travers-du-liebster-awards/ ! Plein de bisous et encore bonne continuation pour ton super blog !!

    P.S.; Cet article est magnifique je vais le partager sur mon facebook, j’ai eu les larmes aux yeux, tellement c’était émouvant, l’enfant en moi est toujours éveillé j’ai lu cet article comme un enfant le lirai, je suis contente de ne pas être devenu ce genre d’adulte et contente de savoir que je n’inculquerai pas cela à mon futur bébé 🙂 ! Merci pour ton honnêteté si touchante qui a fait remonté tant de souvenir de mon passé et aussi fait du bien à mes blessures liés à cet société décadente ❤ ! Pour cela j'ai envie de te dire je t'aime sans gêne et barrière ! Que ta journée soit belle <3!

    J'aime

    1. Coucou ma belle
      Tout d’abord désolée de ne te répondre que maintenant, ton commentaire m’a beaucoup touché, je voulais prendre le temps nécessaire pour te répondre, malheureusement j’ai été beaucoup prise ces derniers temps…
      Il est a priori trop tard pour répondre à ton tag, la page est introuvable par le lien que tu m’as donné mais je vais essayer de la trouver manuellement, peut être existe-elle encore? En tout cas merci pour ton tag, et pour le très gentil compliment sur mon blog :D.

      J’ai écris cet article avec mes tripes et malheureusement il est encore d’actualité… Je pense sérieusement à aborder le sujet en vidéo, c’est un peu casse figure mais je crois que j’ai besoin de faire passer des choses à ce sujet…. Merci infiniment pour ce que tu as écris, ça me touche énormément… Je n’ai pas de mots, en tout les cas merci… =D
      Je te fais d’énorme bisous ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s