Maquilleur pro: choisir ses produits

oap.jpg
palettes GRIMAS

Hello hello!!!

Cet article, j’ai longtemps hésité à l’écrire. Pourtant c’est un sujet sur lequel j’ai du faire des millions de recherches sur le net sans trouver de réponses satisfaisantes. Quand j’ai commencé à envisager l’idée, ne serait-ce que de loin, de devenir maquilleuse pro, la question des produits s’est posée immédiatement. Et sur le net on ne trouve rien à ce sujet ou presque: les rares articles qui y sont consacrés vantent les mérites des deux marques omniprésentes sur la toile, MAC et Make Up Forever. 

Pourquoi ai-je donc hésité à faire cet article, qui pourtant répond à mon désir premier en créant ce blog, à savoir donner une information et des conseils justes et honnêtes, particulièrement dans les domaines oubliés sur la toile? Tout simplement parce que le monde du maquillage professionnel est semé d’embûches. Avec la démocratisation du maquillage et de ses techniques, le métier à me semble-il subi une sorte de dévalorisation. N’importe qui peut s’improviser maquilleur, et nombre de clients potentiels cherchent (crise oblige?) à tirer les prix vers le bas, voir à profiter d’essais gratuits pour faire le plein d’astuces, pensant reproduire ensuite les choses chez eux. Ça a un côté frustrant et je me suis déjà fait avoir à ce petit jeu, car aimant aider les autres je ne refuse jamais de répondre à une question que l’on me pose, même si elle fait appel à un savoir et à des compétences que j’ai chèrement payés par le biais d’une formation. L’envie de garder jalousement ce savoir comme c’est le cas pour un bon nombre de professions m’a donc forcément effleuré l’esprit. Cependant, quand je vois les prix exorbitants pour des produits parfois de piètre qualité, que certaines futures maquilleuses passionnées vont tout de même acheter pensant devoir en passer par là pour réussir, je me dis que ce serait bien égoïste de ma part de ne pas aborder ce sujet ici. Et peut être que cet article permettra aux non professionnels potentiels clients de comprendre l’investissement notamment financier que représente cette profession et donc de fait une part des tarifs proposés.

Et maintenant , entrons dans le vif du sujet!

Comme je vous le disais, lorsque l’on se renseigne sur le maquillage pro et que l’on teste soi-même de nombreux produits et techniques on en vient à plusieurs conclusions.

La première est que le maquillage professionnel nécessite du maquillage professionnel.

Ça peut paraître stupide de l’écrire mais ça a son importance. J’ai bien dis PRO et non pas de qualité ou cher. Ça sous-entend que du KIKO ce n’est PAS du maquillage pro, et que GUERLAIN ou autre marque de luxe n’en ai pas non plus. Pour Kiko, ce n’est pas du maquillage pro car la tenue n’est pas aussi optimale que du maquillage professionnel, même si elle est excellente pour un maquillage de tous les jours ou de soirée. Pour les marques de luxe, il faut savoir que les produits sont formulés pour être facilement utilisés par n’importe quelle cliente. Conclusion, la pigmentation est BEAUCOUP plus faible qu’un produit pro.  Je n’ai donc rien contre ces marques, que j’utilise à titre personnel mais que je n’utilise pas sur mes clientes (sauf cas précis que je vais vous expliquer plus bas =), oui cet article sera affreusement long!). Bon ensuite je dois vous avouer autre chose qui va faire grincer les dents de plus d’une. Le maquillage professionnel ne peut à mon sens pas se faire avec la plupart des produits que l’on retrouve en institut d’esthétique. Je dis la plupart car je n’ai pas testé TOUS les produits de TOUTES les marques, mais pour être tout à fait honnête je crois que j’en arriverais à la même conclusion pour tous ces produits… Ceux que j’ai testé ne sont pas au niveau des produits que je qualifierais de professionnels car je les trouve moins pigmentés, les gammes moins précises et adaptées aux différentes caractéristiques des différentes peaux, et la tenue moins bonne. Après j’en possède quelques’un qu’il peut m’arriver d’utiliser et dont je suis contente, mais je ne pourrais pas remplir tout mon trolley de maquillage avec ces produits. Par exemple, les pinceaux Peggy Sage vendus comme professionnels, sont bien, j’en possède pas mal mais je ne les utilise qu’en dernier recours car ils sont par exemple moins doux que mes chouchous.

La seconde est que du maquillage professionnel se doit d’être pratique.

Par pratique j’entend pratique à utiliser, et à transporter. Donc le fond de teint professionnel MAC en flacon de verre me fait par exemple doucement rire. Plein, mon trolley pèse plusieurs dizaines de kilos. Vous imaginez si mes produits étaient en verre? On pourrait facilement multiplier le poids par 3! Alors certes, une maquilleuse peut choisir de ne maquiller que chez elle et donc ne jamais transporter son maquillage mais elle se fermerait à bien des contrats, car les clientes préfèrent souvent que la prestation ait lieu à leur domicile. Outre le poids, il faut donc que les produits soit solides et facilement manipulables (donc pas avec des systèmes d’ouverture très compliqués ou du suremballage).

La troisième est que les produits doivent permettre de faire face à toutes les situations.

C’est-à dire par exemple convenir à toutes les carnations, sachant que la carnation au sens large, ce n’est pas uniquement sous-ton jaune et sous-ton rose. En effet, prenez une chinoise, une indienne, une sénégalaise, une algérienne, une péruvienne, une espagnole une anglaise, vous aurez autant de carnation différentes. Une personne peut avoir la peau noire mais avec un sous ton orangé, ou bleu ou rouge par exemple (oui c’est bien plus complexe que sous ton chaud sous ton froid que l’on voit souvent sur les produits. C’est une excellente et nécessaire base mais il faut pouvoir l’adapter bien plus précisément). Restons sur cet exemple, outre la couleur du fond de teint, il faudra aussi en déterminer les caractéristiques et la texture: pour peaux sèches, mixtes grasses? Déshydratée? Sensible? Allergique à un composant? Autant de situations qui arrivent régulièrement dans la vie d’un maquilleur et pour lesquelles de bonnes astuces et des produits variés et de qualité sont nécessaires. De cette diversité nécessaire découle un élément très important: l’aspect financier de tels investissements. Vous pouvez choisir d’acheter TOUS les fonds de teint nécessaires pour convenir à toutes les situations (bonne chance! sachant que des mélanges seront de toutes façons parfois nécessaire). Ou vous pouvez choisir d’apprendre la colorimétrie et les mélanges pour pouvoir à partir de bases et de pigments à faire tous vos produits. Pour des raisons d’efficacité, de praticité, de portabilité et de budget c’est cette deuxième option que j’ai choisis et que je ne regrette absolument pas!

Pour toutes ces raisons il serait difficile voir dommage de se restreindre à une seule marque car chaque enseigne a ses produits phares et d’autres moins performants. Je possède donc des produits MAC, Make UP Forever et Smashbox que j’utilise régulièrement et qui me donne satisfaction. Ce sont des marques très connues pour lesquelles on peut aisément trouver de nombreuses revues sur le net, je ne vais donc pas détailler ces produits ici (ils pourront faire l’objet d’un autre article si vous le souhaitez).

LES PRODUITS GRIMAS:

C’est vraiment d’eux dont je voulais vous parler car ils ont révolutionné ma petite vie de maquilleuse! Avant de les connaitre j’avais commencé à me constituer mon trousseau pro avec du MAC, du MUFE, du Smashbox… Et je désespérais des prix et de l’investissement que cela représentais. Je savais déjà toutes les couleurs, caractéristiques etc qu’il me faudrait et dans ma tête ça chiffrait à plusieurs milliers d’euros… Puis j’ai découvert Grimas ahah (non cet article n’est ni en partenariat, ni sponsorisé, et pourtant j’aurais bien aimé XD)

Pour tout vous dire, 80% de mes produits sont des GRIMAS. C’est la marque partenaire avec l’école de maquillage Candice Mack, dont je vous avais déjà parlé ici. Très honnêtement ce n’est pas parce que ce sont les produits utilisés par « mon » école que je me suis tournée vers eux. Si j’ai choisi de les utiliser c’est parce qu’ils m’ont plus que conquise et vous allez vite comprendre pourquoi!

Ils réunissent les critères que je viens de vous évoquer. TOUS les critères. Le principe est simple, les produits sont très pratiques à transporter, ils rentrent tous sur une base plastique empilable, à la fois assez solide et pratique pour tout voir d’un coup d’œil. Le tout est très léger. Donc question poids, facilité à transporter, robustesse et facilité à ouvrir, on y est. On peut inter changer les produits et les couleurs sur une palette. Ainsi, j’ai mon système de classement habituelle, avec des palettes de couleurs (qui me servent pour les ombres à paupière par exemple), des palettes de fonds de teint etc. C’est avec ce rangement que je pars faire l’essai maquillage d’une mariée, puis pour le jour J du mariage, je réorganise mon maquillage en mettant tous les produits que l’on a choisi sur une seule palette afin de gagner du temps et d’éviter toute erreur .

Ensuite, ils sont tout-terrains. Par exemple, avec les ombres, vous pouvez les utiliser pour mettre de la couleur n’importe où sur le visage, vous pouvez les transformer en eye liner, ombre à paupière crème, base de rouge à lèvre coordonnée au rouge à lèvre et en gloss. Un peu comme des pigments en faite, à qui l’on aurait ajouté des ingrédients facilitant leur tenue et leur application. C’est cette caractéristique qui m’a fait craquer pour cette marque! Bien sûr la tenue et la pigmentation sont hallucinantes. Beaucoup de couleurs sont disponibles, on peut les choisir à l’unité ou prendre des palettes d’harmonies de couleurs. La lotion disponible à part permet de se démaquiller (je ne l’utilise que rarement pour cela car elle est irritante sur les peaux extrêmement sensibilisées- bon ok il n’y a que sur moi que ça ai brûlé jusqu’à maintenant mais on ne sait jamais si ça me l’a fait ça peut le faire à d’autres!) et de transformer les ombres en liquide (eye liner, base pour les lèvres, ombre en crème etc.). Le gloss transparent permet, une fois mélangé, de créer un gloss de la couleur de votre choix.

swa.jpg
Quelques swatchs

Pour les fond de teint, j’utilise leurs cover cream qui sont excellents sur les peaux pas trop sèches ou sensibles. Leurs poudres de finitions sont également excellentes, et la base aussi.

DSC_0148.jpg
Produits teint GRIMAS: poudre, base et fonds de teint
fdt pl.jpg
Système GRIMAS empilable
avant.jpg
Ma superbe peau acnéique avant maquillage…
après 2.jpg
Et là avec de la base, TRES PEU de fond de teint et de la poudre de finition blanche.

Les photos ne sont pas retouchées, pas même en couleur ou exposition. On voit que les imperfections sont encore visibles mais moins nombreuses, et la peau a gagné en éclat. Je n’ai pas voulu en faire plus car ma peau est extrêmement capricieuse en ce moment donc je la touche le moins possible et ces covers cream nécessitent une application assez longue.

Ça me fait penser, je sais que l’on est nombreuses, professionnelles ou non, à chercher LE produit miracle permettant de rendre invisibles les imperfections. J’ai une mauvaise nouvelle, ce produit n’existe pas car il ne peut pas exister. Pour la couleur, avec les bons produits et les bonnes techniques, il est possible de la neutraliser complètement. Mais à partir du moment où une imperfection est en relief, ce dernier ne peut pas être entièrement rendu invisible, on verra toujours un petit relief, à moins que vous ne mettiez une couche suffisamment épaisse, pour ramener toute la peau au même niveau que l’imperfection. Donc un bouton qui disparaît entièrement en photo alors qu’en réel il forme une grosse croûte bien rouge, c’est qu’il y a eu une petite retouche photo des familles ;). Mais encore une fois avec les bonnes techniques et bons produits, les imperfections peuvent quasi disparaître 🙂

 

Bon près cette horreur je vais quand même vous montrer quelques photos de maquillages réalisés avec ces produits, ce sera plus sympa pour finir cet article ultra long ^^

1.jpg

2.jpg

 

 

 

Voilà pour l’explication de mes produits chouchous! Bien sûr je pourrais vous en écrire des tartines, mais ce qu’il faut bien savoir c’est que les techniques de maquillage sont liés aux produits utilisés. Leurs cover cream sont par exemple excellents mais il faut savoir les utiliser, or leur application diffère des produits non pro ou des produits pro d’autres marques. Si vous souhaitez plus de renseignements sur un produit, n’hésitez donc pas à me le dire en commentaire, je me ferais une joie de vous apporter plus de détails! J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il aura pu vous apporter quelques réponses ou des pistes pour constituer votre « trousseau » professionnel!

Publicités

2 réflexions sur “Maquilleur pro: choisir ses produits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s